Page 58

CatalogueOnline2019

mlailrlceh siapveelu arusx guadeloupe | martinique | dominique | st-martin | st-barth | aruba | bonaire | curacao | guyane | cuba En guise de légende 58 guadeloupe La Guadeloupe est souvent considérée comme une île, alors qu’il s’agit en fait d’un archipel appelé officiellement “Les Iles de Guadeloupe”. Basse-Terre, Grande-Terre, Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade, Petite-Terre… autant d’îles aux paysages et aux caractères différents qui font de ce département français d’outre-mer une destination variée aux multiples points d’intérêts. Chacun pourra choisir entre plages blanches, forêt tropicale, volcan, fonds sous-marins, population haute en couleurs ou villages créoles typiques. HISTOIRE La Guadeloupe était peuplée à l’origine d’Améridiens qui la nommaient “Karukera” (l’Ile aux Belles Eaux). En 1943, Christophe Colomb débarqua à Marie-Galante, puis sur la Basse-Terre qui lui fut d’un grand intérêt du fait de la présence d’eau potable. Il nomma l’île “Santa-Maria de Guadalupe de Estremadura”, et elle restera une colonie espagnole jusqu’en 1635. A cette date, la France en prend possession. Après des débuts de colonisation difficiles et le massacre des Amérindiens, les Français y développèrent la culture du tabac, puis de la canne à sucre grâce notamment à l’importation de nombreux esclaves africains. Les plus robustes et “obéissants” d’entre eux étaient réservés à la Martinique, les autres à la Guadeloupe. Certains avancent qu’une différence de mentalités entre les deux îles est toujours visible aujourd’hui suite à ce tri sélectif. De 1759 à 1814, les britanniques prirent plusieurs fois, plus ou moins brièvement, possession de l’île au gré des nombreuses batailles livrées contre les Français dans les Antilles, dont la célèbre Bataille des Saintes de 1782. Après l’abolition de l’esclavage, de nombreux travailleurs indiens furent amenés sur l’île. La Guadeloupe devient un Département Français en 1946. POPULATION Estimée à 400’000 habitants, dont la moitié sur Grande-Terre, la population guadeloupéenne est en grande majorité composée de descendants d’esclaves africains et de métis. On y retrouve aussi des minorités blanches et indiennes. Si la ville la plus peuplée est Pointe-à-Pitre, la ville de Basse Terre est restée le cheflieu du département depuis la période coloniale. La nourriture créole locale est souvent composée de poisson, mais d’autres spécialités valent le détour: le boudin créole, mélange d’influence française et d’épices locales, le colombo, ressemblant au curry et apporté par les Indiens ou le bokit, méga-sandwich constituant la “fast-food” locale sont à découvrir absolument. GEOGRAPHIE L’ensemble des Iles de la Guadeloupe recouvre une superficie de 1’628km2 dont plus de la moitié est représentée par la Basse-Terre. Basse-Terre Recouverte de forêt tropicale humide, montagneuse, parsemée de villages créoles tout en couleurs, de rivières et de cascades, Basse-Terre est la région idéale pour les amoureux de nature, de randonnée et d’authenticité. Elle est dominée par la Soufrière (1’467m), volcan actif parmi les plus surveillés au monde et point culminant des Petites Antilles. Sur son littoral Ouest se trouve La Soufrière Carnaval


CatalogueOnline2019
To see the actual publication please follow the link above